Projet sur le ePortfolio

Travail individuel – EDUC 3503, Espace virtuel d’apprentissage

Le projet du ePortfolio professionnel et pédagogique se déroule tout le long du semestre. Il est préférable de le commencer rapidement, d’y travailler régulièrement sans trop en faire à la fois. L’étudiant reçoit une liste de vérification dès le début du cours. Il peut obtenir une évaluation formative s’il le désire.

Pendant les forums de discussion qui se font dans l’environnement numérique d’apprentissage D2L, les étudiants développent leur pensée critique et leur réflexion sur le professionnalisme numérique en éducation.

Quatre objectifs du cours :

– Comprendre le rôle et l’impact des environnements virtuels d’apprentissage dans la vie des jeunes.
– Savoir utiliser les plus récentes technologies et les divers médias dans le processus d’enseignement et d’apprentissage.
– Savoir utiliser les dépôts d’objets d’apprentissage.
– Savoir utiliser divers logiciels, outils d’animation et de dessin dans le but de concevoir un objet d’apprentissage.

Les dix-sept étudiants ont utilisé des applications du Web 2.0 : Doyoubuzz,Vodpod, WordPress, Diigo ou Delicious, Prezi, Flickr, Slideshare et Twitter. Pour faire la visite du eportfolio, il faut commencer par Doyoubuzz et suivre les liens proposés. En voici quelques uns :

K. B.M. B.R. S.R. F. C.  A.É. L. –  T. L.J.-M. D.J. M.-T.
J. L.J. G.K. L.K. R.V. M. S. L.A. G.M.-A. S.

(Les étudiants ont permis la publication de leur ePorfolio.)

Publicités
par Lucie Pearson

Création d’objets d’apprentissage sur Prezi

Les dix-sept étudiants du cours EDUC 3503, Espaces virtuels d’apprentissage, de l’Université de Moncton ont créé un objet d’apprentissage en lien avec leur scénario pédagogique. Ils devaient utiliser l’application du Web 2.0, Prezi. Ils avaient le choix de travailler individuellement ou en équipe de deux.

Un objectif du cours : Savoir utiliser divers logiciels outils, d’animation et de dessin dans le but de concevoir un objet d’apprentissage.

Les étudiants ont permis la publication de leur travail.

par Lucie Pearson